Les différents types de maladies héréditaires

 

Les maladies héréditaires pouvant affecter le chien sont nombreuses et variées , pour les Bergers Australiens, en voici les principales à 

  • La Cataracte Héréditaire                                                                                                                             Conduit à une perte de vision progressive. Environ 23% des Bergers Australiens sont porteurs de la mutation génétique responsable de cette maladie. Un test ADN fiable permet de dépister les reproducteurs, d’adapter les accouplements pour éviter de faire naitre des chiots atteints et de propager la maladie dans la race.

  • Une maladie héréditaire handicapante
    La Cataracte Héréditaire se caractérise par une opacité du cristallin qui provoque une perte de vision progressive et qui peut conduire à une cécité totale. Le Berger Australien présente 2 types de cataracte : un type juvénile évoluant rarement vers une détérioration de la vision et un type sévère qui affecte la vision et peut conduire à la cécité.

    Une maladie fréquente
    Environ 23% des Bergers Australiens en Europe sont porteurs de la mutation génétique responsable de la Cataracte Héréditaire. Le chien qui porte une seule mutation (hétérozygote) est susceptible de développer une forme légère de cataracte (maladie codominante). Le chien qui porte deux mutations (homozygote muté) développera majoritairement une forme sévère. Dans les deux cas, le chien reproducteur transmet la maladie à sa descendance.

    Un étalon, porteur de la mutation (soit à l’état hétérozygote soit à l’état homozygote) et qui se reproduit beaucoup, propage alors la maladie au sein de la race et contribue à augmenter la fréquence de la mutation et à multiplier le nombre de chiots atteints.

    Une maladie évitable
    L’éleveur non sensibilisé à la Cataracte Héréditaire peut accoupler sans le savoir des reproducteurs porteurs de la mutation (soit à l’état hétérozygote soit à l’état homozygote) qui n’ont pas encore exprimé de symptômes et faire naitre ainsi des chiots atteints.

    Un test ADN, appelé test HSF4-A permet de dépister la Cataracte Héréditaire du Berger Australien avec une fiabilité supérieure à 99%.

    Eviter de faire naitre des chiots atteints
    L’éleveur pour sécuriser son élevage et ne pas prendre le risque de faire naitre des chiots atteints par une forme sévère de Cataracte Héréditaire, doit absolument dépister ses reproducteurs à l’aide du test ADN.

    Lors de l’acquisition d’un chiot pour la reproduction ou lors de l’utilisation d’un étalon pour une saillie, l’éleveur vérifie le statut génétique du chien pour la Cataracte Héréditaire en demandant le résultat du test ADN.

    Etant donnée la fréquence de cette maladie et afin de ne pas réduire la variabilité génétique au sein de la race, il est vivement conseillé de conserver pour la reproduction les chiens hétérozygotes à condition de les accoupler avec des chiens sains.

    Un test ADN facile à réaliser
    Le vétérinaire réalise un prélèvement par simple frottis buccal qui est envoyé au laboratoire. Le résultat, délivré en quelques jours, indique si le chien testé est sain, hétérozygote ou homozygote muté pour la Cataracte Héréditaire. Le résultat délivré sous la forme d’un certificat génétique doit être utilisé comme une garantie dans le cadre d’une saillie ou pour justifier la vente de chiots exempts de Cataracte Héréditaire.

    Le vétérinaire qui observe prématurément des problèmes oculaires chez un Berger Australien peut mettre en œuvre le test ADN pour confirmer ou infirmer le diagnostic de Cataracte Héréditaire. Si le chien est effectivement atteint, les parents doivent également être testés.

    L’éleveur qui connaît le statut génétique de ses chiens peut sélectionner ses reproducteurs, adapter les accouplements, éviter de faire naitre des chiots atteints et limiter la propagation de cette maladie oculaire dans la race.

  • Anomalie de l’œil du Colley (AOC)                                                                                                                    C’est une anomalie héréditaire congénitale bilatérale caractérisée par un défaut de développement des structures mésodermiques, vasculaires et fibreuses des parties postérieures du globe oculaire, dont la présence et la gravité sont indépendantes de la couleur de la robe. Le terme  « anomalie de l’œil du Colley » regroupe les lésions observées à l’ophtalmoscope dans différentes races par référence au Colley : Colley, Berger australien, Berger des Shetland, Border Collie…

  • Autres anomalies : ectopie testiculaire, diabète sucré juvénile, hernies, hypothyroïdie héréditaire et congénitale, sensibilité médicamenteuse liée à la mutation du gène MDR1.

 

Chaque race de chiens peut être affectée par certaines maladies héréditaires particulières. Pour certaines, le mode de transmission héréditaire a été clairement établi, pour d’autres il est fortement suspecté.

Le saviez-vous ?

 

Brachyourie

Short tail ; Anury, Bobtail

aussi appelée Anourie

Raccourcissement congénital de l’appendice caudal par diminution numérique des vertèbres coccygiennes, allant de l’absence de queue à ¾ de queue. C’est un des critères de sélection pour certaines races. Elle touche parfois les animaux atteints de spina bifida.

Élevage

Heures d'ouvertures

Toilettage : Sur rendez-vous

 

Pension :

Lundi au vendredi 

9:30 à midi 

18:00 à 20:00

Samedi :

9:00 à midi

Dimanche :

10:00 à midi 

18:00 à 20:00

Pour nous joindre

 

450-826-0283

© 2014 Domaine Brownville. Proudly created with Wix.com

©  Les images afficher sur ces pages NE sont PAS libres de droit.
Veuillez nous contacter pour plus d'information à ce sujet.